AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'hisoire sans fin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Joshua Akuma

avatar

Messages : 409
Date d'inscription : 18/02/2011
Age : 20

✿´`·.Fiche d'identité.·´`✿
Âge :: 10 ans
Métier/Activité :: protéger sa soeur adoptive et grimper aux arbres

MessageSujet: Re: L'hisoire sans fin   Dim 20 Fév - 8:29

C'était un jour comme les autres avec un beau soleil et un petite rivière. Dans cette rivière il y avait un requin affamé. Et un peu plus loin dans une petit maison vivait un haricot qui venait de mexico. Et par malheur le mexicain alla près de la rivière et là une carotte lui dit:
-Voici mon requin apprivoisé.
Alors le haricot lui répondit:
-Je vais le tuer, muhahahahaha !
Et il sauta sur le dos du requin, armé d'une fourchette qui avait deux dent et d'un couteau à beurre.
Il essaya de lui planter la fourchette dans le dos mais le requin se retourna d'un seul coup et ouvrit la gueule. Alors, le haricot eux tellement peur qu'il perdit ses graines ! Alors la gousse qui restait du haricot se fit manger et la carotte éclata d'un rire maléfique:
- bwahahaha...
Puis viens la petite amie du haricot mort. Elle pris le couteau à beurre qui était tomber sur le sol. Et elle se brossa les cheveux avec pour draguer la carotte qui lui dit:
- Hey ! Poupée, ça te dirait un vrai mec ?
-Ooooooh mon dieux....mon haricoto !!
À quoi la carotte répondit plus rouge qu'orange :
- heu, non. Moi je suis une carotte.
-Mais je m'en fou de toi !!!
Elle prit le couteau à beurre à deux main et éplucha tant bien que mal la carotte. La pauvre carotte se retrouva nus !
Elle plongea de honte dans la rivière et son requin "apprivoisé" la dévora. A ce moment arriva un mouton qui se mit à danser la gigue avec la petite amie qui était un magnifique navet. Le mouton dansa avec le navet puis la mangea sans autre forme de procès.
Mais le navet était peut-être jolie, et empoisonner ou peut-être étai-ce une bombe !
Une bombe qui ne sais pas écrire. Et elle fit exploser le mouton qui s'étala au sol.
Un oiseau arriva et s'exclama :
- C'est vraiment une histoire sans queue ni tête !
L'oiseau eu le malheur de se cogner contre une vitre vert crée par le requin qui rigole et l'avale tout cru. Tous le monde est donc mort...
Mais dans un monde parallèle, un pélican était juste à ce moment là en train de voler et de distribuer le courriel dans un asile de fou. Il se posa sur la cheminée et lâcha le courriel dans la cheminée qui était éteinte. Et tous les fous allèrent se précipiter pour prendre le courriel avant de se rendre compte qu'ils ne savaient pas lire. Alors il allumèrent le feux de la St jean avec les lettres de leur proche ! Il dancèrent au tour et jetèrent le petit nouveau dans les flammes pour vérifier que ce n'était pas un sorcier. Mais s'en était un alors il envoya des boules de feu sur les fous et...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mimosa

avatar

Messages : 363
Date d'inscription : 30/10/2010
Age : 21
Localisation : non-loin de la colline

MessageSujet: Re: L'hisoire sans fin   Dim 20 Fév - 8:31

C'était un jour comme les autres avec un beau soleil et un petite rivière. Dans cette rivière il y avait un requin affamé. Et un peu plus loin dans une petit maison vivait un haricot qui venait de mexico. Et par malheur le mexicain alla près de la rivière et là une carotte lui dit:
-Voici mon requin apprivoisé.
Alors le haricot lui répondit:
-Je vais le tuer, muhahahahaha !
Et il sauta sur le dos du requin, armé d'une fourchette qui avait deux dent et d'un couteau à beurre.
Il essaya de lui planter la fourchette dans le dos mais le requin se retourna d'un seul coup et ouvrit la gueule. Alors, le haricot eux tellement peur qu'il perdit ses graines ! Alors la gousse qui restait du haricot se fit manger et la carotte éclata d'un rire maléfique:
- bwahahaha...
Puis viens la petite amie du haricot mort. Elle pris le couteau à beurre qui était tomber sur le sol. Et elle se brossa les cheveux avec pour draguer la carotte qui lui dit:
- Hey ! Poupée, ça te dirait un vrai mec ?
-Ooooooh mon dieux....mon haricoto !!
À quoi la carotte répondit plus rouge qu'orange :
- heu, non. Moi je suis une carotte.
-Mais je m'en fou de toi !!!
Elle prit le couteau à beurre à deux main et éplucha tant bien que mal la carotte. La pauvre carotte se retrouva nus !
Elle plongea de honte dans la rivière et son requin "apprivoisé" la dévora. A ce moment arriva un mouton qui se mit à danser la gigue avec la petite amie qui était un magnifique navet. Le mouton dansa avec le navet puis la mangea sans autre forme de procès.
Mais le navet était peut-être jolie, et empoisonner ou peut-être étai-ce une bombe !
Une bombe qui ne sais pas écrire. Et elle fit exploser le mouton qui s'étala au sol.
Un oiseau arriva et s'exclama :
- C'est vraiment une histoire sans queue ni tête !
L'oiseau eu le malheur de se cogner contre une vitre vert crée par le requin qui rigole et l'avale tout cru. Tous le monde est donc mort...
Mais dans un monde parallèle, un pélican était juste à ce moment là en train de voler et de distribuer le courriel dans un asile de fou. Il se posa sur la cheminée et lâcha le courriel dans la cheminée qui était éteinte. Et tous les fous allèrent se précipiter pour prendre le courriel avant de se rendre compte qu'ils ne savaient pas lire. Alors il allumèrent le feux de la St jean avec les lettres de leur proche ! Il dancèrent au tour et jetèrent le petit nouveau dans les flammes pour vérifier que ce n'était pas un sorcier. Mais s'en était un alors il envoya des boules de feu sur les fous. Mais il se trompa de sort et de la plui tomba !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lulu

avatar

Messages : 92
Date d'inscription : 29/12/2010

✿´`·.Fiche d'identité.·´`✿
Âge ::
Métier/Activité ::

MessageSujet: Re: L'hisoire sans fin   Dim 20 Fév - 8:32

C'était un jour comme les autres avec un beau soleil et un petite rivière. Dans cette rivière il y avait un requin affamé. Et un peu plus loin dans une petit maison vivait un haricot qui venait de mexico. Et par malheur le mexicain alla près de la rivière et là une carotte lui dit:
-Voici mon requin apprivoisé.
Alors le haricot lui répondit:
-Je vais le tuer, muhahahahaha !
Et il sauta sur le dos du requin, armé d'une fourchette qui avait deux dent et d'un couteau à beurre.
Il essaya de lui planter la fourchette dans le dos mais le requin se retourna d'un seul coup et ouvrit la gueule. Alors, le haricot eux tellement peur qu'il perdit ses graines ! Alors la gousse qui restait du haricot se fit manger et la carotte éclata d'un rire maléfique:
- bwahahaha...
Puis viens la petite amie du haricot mort. Elle pris le couteau à beurre qui était tomber sur le sol. Et elle se brossa les cheveux avec pour draguer la carotte qui lui dit:
- Hey ! Poupée, ça te dirait un vrai mec ?
-Ooooooh mon dieux....mon haricoto !!
À quoi la carotte répondit plus rouge qu'orange :
- heu, non. Moi je suis une carotte.
-Mais je m'en fou de toi !!!
Elle prit le couteau à beurre à deux main et éplucha tant bien que mal la carotte. La pauvre carotte se retrouva nus !
Elle plongea de honte dans la rivière et son requin "apprivoisé" la dévora. A ce moment arriva un mouton qui se mit à danser la gigue avec la petite amie qui était un magnifique navet. Le mouton dansa avec le navet puis la mangea sans autre forme de procès.
Mais le navet était peut-être jolie, et empoisonner ou peut-être étai-ce une bombe !
Une bombe qui ne sais pas écrire. Et elle fit exploser le mouton qui s'étala au sol.
Un oiseau arriva et s'exclama :
- C'est vraiment une histoire sans queue ni tête !
L'oiseau eu le malheur de se cogner contre une vitre vert crée par le requin qui rigole et l'avale tout cru. Tous le monde est donc mort...
Mais dans un monde parallèle, un pélican était juste à ce moment là en train de voler et de distribuer le courriel dans un asile de fou. Il se posa sur la cheminée et lâcha le courriel dans la cheminée qui était éteinte. Et tous les fous allèrent se précipiter pour prendre le courriel avant de se rendre compte qu'ils ne savaient pas lire. Alors il allumèrent le feux de la St jean avec les lettres de leur proche ! Il dancèrent au tour et jetèrent le petit nouveau dans les flammes pour vérifier que ce n'était pas un sorcier. Mais s'en était un alors il envoya des boules de feu sur les fous. Mais il se trompa de sort et de la pluie tomba ! Les fou n'aimait pas la pluie et pleurèrent assis dans la boue...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mimosa

avatar

Messages : 363
Date d'inscription : 30/10/2010
Age : 21
Localisation : non-loin de la colline

MessageSujet: Re: L'hisoire sans fin   Dim 20 Fév - 8:33

C'était un jour comme les autres avec un beau soleil et un petite rivière. Dans cette rivière il y avait un requin affamé. Et un peu plus loin dans une petit maison vivait un haricot qui venait de mexico. Et par malheur le mexicain alla près de la rivière et là une carotte lui dit:
-Voici mon requin apprivoisé.
Alors le haricot lui répondit:
-Je vais le tuer, muhahahahaha !
Et il sauta sur le dos du requin, armé d'une fourchette qui avait deux dent et d'un couteau à beurre.
Il essaya de lui planter la fourchette dans le dos mais le requin se retourna d'un seul coup et ouvrit la gueule. Alors, le haricot eux tellement peur qu'il perdit ses graines ! Alors la gousse qui restait du haricot se fit manger et la carotte éclata d'un rire maléfique:
- bwahahaha...
Puis viens la petite amie du haricot mort. Elle pris le couteau à beurre qui était tomber sur le sol. Et elle se brossa les cheveux avec pour draguer la carotte qui lui dit:
- Hey ! Poupée, ça te dirait un vrai mec ?
-Ooooooh mon dieux....mon haricoto !!
À quoi la carotte répondit plus rouge qu'orange :
- heu, non. Moi je suis une carotte.
-Mais je m'en fou de toi !!!
Elle prit le couteau à beurre à deux main et éplucha tant bien que mal la carotte. La pauvre carotte se retrouva nus !
Elle plongea de honte dans la rivière et son requin "apprivoisé" la dévora. A ce moment arriva un mouton qui se mit à danser la gigue avec la petite amie qui était un magnifique navet. Le mouton dansa avec le navet puis la mangea sans autre forme de procès.
Mais le navet était peut-être jolie, et empoisonner ou peut-être étai-ce une bombe !
Une bombe qui ne sais pas écrire. Et elle fit exploser le mouton qui s'étala au sol.
Un oiseau arriva et s'exclama :
- C'est vraiment une histoire sans queue ni tête !
L'oiseau eu le malheur de se cogner contre une vitre vert crée par le requin qui rigole et l'avale tout cru. Tous le monde est donc mort...
Mais dans un monde parallèle, un pélican était juste à ce moment là en train de voler et de distribuer le courriel dans un asile de fou. Il se posa sur la cheminée et lâcha le courriel dans la cheminée qui était éteinte. Et tous les fous allèrent se précipiter pour prendre le courriel avant de se rendre compte qu'ils ne savaient pas lire. Alors il allumèrent le feux de la St jean avec les lettres de leur proche ! Il dancèrent au tour et jetèrent le petit nouveau dans les flammes pour vérifier que ce n'était pas un sorcier. Mais s'en était un alors il envoya des boules de feu sur les fous. Mais il se trompa de sort et de la pluie tomba ! Les fou n'aimait pas la pluie et pleurèrent assis dans la boue. Le sorciè regréta se qu'il avait fait...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joshua Akuma

avatar

Messages : 409
Date d'inscription : 18/02/2011
Age : 20

✿´`·.Fiche d'identité.·´`✿
Âge :: 10 ans
Métier/Activité :: protéger sa soeur adoptive et grimper aux arbres

MessageSujet: Re: L'hisoire sans fin   Dim 20 Fév - 8:35

C'était un jour comme les autres avec un beau soleil et un petite rivière. Dans cette rivière il y avait un requin affamé. Et un peu plus loin dans une petit maison vivait un haricot qui venait de mexico. Et par malheur le mexicain alla près de la rivière et là une carotte lui dit:
-Voici mon requin apprivoisé.
Alors le haricot lui répondit:
-Je vais le tuer, muhahahahaha !
Et il sauta sur le dos du requin, armé d'une fourchette qui avait deux dent et d'un couteau à beurre.
Il essaya de lui planter la fourchette dans le dos mais le requin se retourna d'un seul coup et ouvrit la gueule. Alors, le haricot eux tellement peur qu'il perdit ses graines ! Alors la gousse qui restait du haricot se fit manger et la carotte éclata d'un rire maléfique:
- bwahahaha...
Puis viens la petite amie du haricot mort. Elle pris le couteau à beurre qui était tomber sur le sol. Et elle se brossa les cheveux avec pour draguer la carotte qui lui dit:
- Hey ! Poupée, ça te dirait un vrai mec ?
-Ooooooh mon dieux....mon haricoto !!
À quoi la carotte répondit plus rouge qu'orange :
- heu, non. Moi je suis une carotte.
-Mais je m'en fou de toi !!!
Elle prit le couteau à beurre à deux main et éplucha tant bien que mal la carotte. La pauvre carotte se retrouva nus !
Elle plongea de honte dans la rivière et son requin "apprivoisé" la dévora. A ce moment arriva un mouton qui se mit à danser la gigue avec la petite amie qui était un magnifique navet. Le mouton dansa avec le navet puis la mangea sans autre forme de procès.
Mais le navet était peut-être jolie, et empoisonner ou peut-être étai-ce une bombe !
Une bombe qui ne sais pas écrire. Et elle fit exploser le mouton qui s'étala au sol.
Un oiseau arriva et s'exclama :
- C'est vraiment une histoire sans queue ni tête !
L'oiseau eu le malheur de se cogner contre une vitre vert crée par le requin qui rigole et l'avale tout cru. Tous le monde est donc mort...
Mais dans un monde parallèle, un pélican était juste à ce moment là en train de voler et de distribuer le courriel dans un asile de fou. Il se posa sur la cheminée et lâcha le courriel dans la cheminée qui était éteinte. Et tous les fous allèrent se précipiter pour prendre le courriel avant de se rendre compte qu'ils ne savaient pas lire. Alors il allumèrent le feux de la St jean avec les lettres de leur proche ! Il dancèrent au tour et jetèrent le petit nouveau dans les flammes pour vérifier que ce n'était pas un sorcier. Mais s'en était un alors il envoya des boules de feu sur les fous. Mais il se trompa de sort et de la pluie tomba ! Les fou n'aimait pas la pluie et pleurèrent assis dans la boue. Le sorciè regréta se qu'il avait fait et leur offrit des bonbon à la guimauve et à la bave de crapaud avant de se rappeler que les crapauds n'existes pas et qu'il n'y a que des grenouilles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucy Rider

avatar

Messages : 178
Date d'inscription : 12/02/2011
Age : 21
Localisation : Quelque part sur le chemin pour la Forêt

✿´`·.Fiche d'identité.·´`✿
Âge :: 14 ans
Métier/Activité :: Chasser/ Nager / Tirer à l'arc

MessageSujet: Re: L'hisoire sans fin   Lun 21 Fév - 7:10

C'était un jour comme les autres avec un beau soleil et un petite rivière. Dans cette rivière il y avait un requin affamé. Et un peu plus loin dans une petit maison vivait un haricot qui venait de mexico. Et par malheur le mexicain alla près de la rivière et là une carotte lui dit:
-Voici mon requin apprivoisé.
Alors le haricot lui répondit:
-Je vais le tuer, muhahahahaha !
Et il sauta sur le dos du requin, armé d'une fourchette qui avait deux dent et d'un couteau à beurre.
Il essaya de lui planter la fourchette dans le dos mais le requin se retourna d'un seul coup et ouvrit la gueule. Alors, le haricot eux tellement peur qu'il perdit ses graines ! Alors la gousse qui restait du haricot se fit manger et la carotte éclata d'un rire maléfique:
- bwahahaha...
Puis viens la petite amie du haricot mort. Elle pris le couteau à beurre qui était tomber sur le sol. Et elle se brossa les cheveux avec pour draguer la carotte qui lui dit:
- Hey ! Poupée, ça te dirait un vrai mec ?
-Ooooooh mon dieux....mon haricoto !!
À quoi la carotte répondit plus rouge qu'orange :
- heu, non. Moi je suis une carotte.
-Mais je m'en fou de toi !!!
Elle prit le couteau à beurre à deux main et éplucha tant bien que mal la carotte. La pauvre carotte se retrouva nus !
Elle plongea de honte dans la rivière et son requin "apprivoisé" la dévora. A ce moment arriva un mouton qui se mit à danser la gigue avec la petite amie qui était un magnifique navet. Le mouton dansa avec le navet puis la mangea sans autre forme de procès.
Mais le navet était peut-être jolie, et empoisonner ou peut-être étai-ce une bombe !
Une bombe qui ne sais pas écrire. Et elle fit exploser le mouton qui s'étala au sol.
Un oiseau arriva et s'exclama :
- C'est vraiment une histoire sans queue ni tête !
L'oiseau eu le malheur de se cogner contre une vitre vert crée par le requin qui rigole et l'avale tout cru. Tous le monde est donc mort...
Mais dans un monde parallèle, un pélican était juste à ce moment là en train de voler et de distribuer le courriel dans un asile de fou. Il se posa sur la cheminée et lâcha le courriel dans la cheminée qui était éteinte. Et tous les fous allèrent se précipiter pour prendre le courriel avant de se rendre compte qu'ils ne savaient pas lire. Alors il allumèrent le feux de la St jean avec les lettres de leur proche ! Il dancèrent au tour et jetèrent le petit nouveau dans les flammes pour vérifier que ce n'était pas un sorcier. Mais s'en était un alors il envoya des boules de feu sur les fous. Mais il se trompa de sort et de la pluie tomba ! Les fou n'aimait pas la pluie et pleurèrent assis dans la boue. Le sorciè regréta se qu'il avait fait et leur offrit des bonbon à la guimauve et à la bave de crapaud avant de se rappeler que les crapauds n'existes pas et qu'il n'y a que des grenouilles. Alors il dit "KAWABONGA" et disparu...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Éléonore Mirelay

avatar

Messages : 52
Date d'inscription : 20/02/2011

MessageSujet: Re: L'hisoire sans fin   Lun 21 Fév - 7:41

C'était un jour comme les autres avec un beau soleil et un petite rivière. Dans cette rivière il y avait un requin affamé. Et un peu plus loin dans une petit maison vivait un haricot qui venait de mexico. Et par malheur le mexicain alla près de la rivière et là une carotte lui dit:
-Voici mon requin apprivoisé.
Alors le haricot lui répondit:
-Je vais le tuer, muhahahahaha !
Et il sauta sur le dos du requin, armé d'une fourchette qui avait deux dent et d'un couteau à beurre.
Il essaya de lui planter la fourchette dans le dos mais le requin se retourna d'un seul coup et ouvrit la gueule. Alors, le haricot eux tellement peur qu'il perdit ses graines ! Alors la gousse qui restait du haricot se fit manger et la carotte éclata d'un rire maléfique:
- bwahahaha...
Puis viens la petite amie du haricot mort. Elle pris le couteau à beurre qui était tomber sur le sol. Et elle se brossa les cheveux avec pour draguer la carotte qui lui dit:
- Hey ! Poupée, ça te dirait un vrai mec ?
-Ooooooh mon dieux....mon haricoto !!
À quoi la carotte répondit plus rouge qu'orange :
- heu, non. Moi je suis une carotte.
-Mais je m'en fou de toi !!!
Elle prit le couteau à beurre à deux main et éplucha tant bien que mal la carotte. La pauvre carotte se retrouva nus !
Elle plongea de honte dans la rivière et son requin "apprivoisé" la dévora. A ce moment arriva un mouton qui se mit à danser la gigue avec la petite amie qui était un magnifique navet. Le mouton dansa avec le navet puis la mangea sans autre forme de procès.
Mais le navet était peut-être jolie, et empoisonner ou peut-être étai-ce une bombe !
Une bombe qui ne sais pas écrire. Et elle fit exploser le mouton qui s'étala au sol.
Un oiseau arriva et s'exclama :
- C'est vraiment une histoire sans queue ni tête !
L'oiseau eu le malheur de se cogner contre une vitre vert crée par le requin qui rigole et l'avale tout cru. Tous le monde est donc mort...
Mais dans un monde parallèle, un pélican était juste à ce moment là en train de voler et de distribuer le courriel dans un asile de fou. Il se posa sur la cheminée et lâcha le courriel dans la cheminée qui était éteinte. Et tous les fous allèrent se précipiter pour prendre le courriel avant de se rendre compte qu'ils ne savaient pas lire. Alors il allumèrent le feux de la St jean avec les lettres de leur proche ! Il dancèrent au tour et jetèrent le petit nouveau dans les flammes pour vérifier que ce n'était pas un sorcier. Mais s'en était un alors il envoya des boules de feu sur les fous. Mais il se trompa de sort et de la pluie tomba ! Les fou n'aimait pas la pluie et pleurèrent assis dans la boue. Le sorciè regréta se qu'il avait fait et leur offrit des bonbon à la guimauve et à la bave de crapaud avant de se rappeler que les crapauds n'existes pas et qu'il n'y a que des grenouilles. Alors il dit "KAWABONGA" et disparu et se réveilla dans le ventre du requin qui était devenu bleu à pois rouge. Alors....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucy Rider

avatar

Messages : 178
Date d'inscription : 12/02/2011
Age : 21
Localisation : Quelque part sur le chemin pour la Forêt

✿´`·.Fiche d'identité.·´`✿
Âge :: 14 ans
Métier/Activité :: Chasser/ Nager / Tirer à l'arc

MessageSujet: Re: L'hisoire sans fin   Mar 22 Fév - 5:44

C'était un jour comme les autres avec un beau soleil et un petite rivière. Dans cette rivière il y avait un requin affamé. Et un peu plus loin dans une petit maison vivait un haricot qui venait de mexico. Et par malheur le mexicain alla près de la rivière et là une carotte lui dit:
-Voici mon requin apprivoisé.
Alors le haricot lui répondit:
-Je vais le tuer, muhahahahaha !
Et il sauta sur le dos du requin, armé d'une fourchette qui avait deux dent et d'un couteau à beurre.
Il essaya de lui planter la fourchette dans le dos mais le requin se retourna d'un seul coup et ouvrit la gueule. Alors, le haricot eux tellement peur qu'il perdit ses graines ! Alors la gousse qui restait du haricot se fit manger et la carotte éclata d'un rire maléfique:
- bwahahaha...
Puis viens la petite amie du haricot mort. Elle pris le couteau à beurre qui était tomber sur le sol. Et elle se brossa les cheveux avec pour draguer la carotte qui lui dit:
- Hey ! Poupée, ça te dirait un vrai mec ?
-Ooooooh mon dieux....mon haricoto !!
À quoi la carotte répondit plus rouge qu'orange :
- heu, non. Moi je suis une carotte.
-Mais je m'en fou de toi !!!
Elle prit le couteau à beurre à deux main et éplucha tant bien que mal la carotte. La pauvre carotte se retrouva nus !
Elle plongea de honte dans la rivière et son requin "apprivoisé" la dévora. A ce moment arriva un mouton qui se mit à danser la gigue avec la petite amie qui était un magnifique navet. Le mouton dansa avec le navet puis la mangea sans autre forme de procès.
Mais le navet était peut-être jolie, et empoisonner ou peut-être étai-ce une bombe !
Une bombe qui ne sais pas écrire. Et elle fit exploser le mouton qui s'étala au sol.
Un oiseau arriva et s'exclama :
- C'est vraiment une histoire sans queue ni tête !
L'oiseau eu le malheur de se cogner contre une vitre vert crée par le requin qui rigole et l'avale tout cru. Tous le monde est donc mort...
Mais dans un monde parallèle, un pélican était juste à ce moment là en train de voler et de distribuer le courriel dans un asile de fou. Il se posa sur la cheminée et lâcha le courriel dans la cheminée qui était éteinte. Et tous les fous allèrent se précipiter pour prendre le courriel avant de se rendre compte qu'ils ne savaient pas lire. Alors il allumèrent le feux de la St jean avec les lettres de leur proche ! Il dancèrent au tour et jetèrent le petit nouveau dans les flammes pour vérifier que ce n'était pas un sorcier. Mais s'en était un alors il envoya des boules de feu sur les fous. Mais il se trompa de sort et de la pluie tomba ! Les fou n'aimait pas la pluie et pleurèrent assis dans la boue. Le sorciè regréta se qu'il avait fait et leur offrit des bonbon à la guimauve et à la bave de crapaud avant de se rappeler que les crapauds n'existes pas et qu'il n'y a que des grenouilles. Alors il dit "KAWABONGA" et disparu et se réveilla dans le ventre du requin qui était devenu bleu à pois rouge. Alors, le requin eu la gastro et vomit le petit sorcier....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lou Mirelay

avatar

Messages : 208
Date d'inscription : 24/10/2010
Age : 20
Localisation : Sur la Colline

✿´`·.Fiche d'identité.·´`✿
Âge :: 14 ans
Métier/Activité :: Anciennement collégienne

MessageSujet: Re: L'hisoire sans fin   Mar 22 Fév - 5:56

C'était un jour comme les autres avec un beau soleil et un petite rivière. Dans cette rivière il y avait un requin affamé. Et un peu plus loin dans une petit maison vivait un haricot qui venait de mexico. Et par malheur le mexicain alla près de la rivière et là une carotte lui dit:
-Voici mon requin apprivoisé.
Alors le haricot lui répondit:
-Je vais le tuer, muhahahahaha !
Et il sauta sur le dos du requin, armé d'une fourchette qui avait deux dent et d'un couteau à beurre.
Il essaya de lui planter la fourchette dans le dos mais le requin se retourna d'un seul coup et ouvrit la gueule. Alors, le haricot eux tellement peur qu'il perdit ses graines ! Alors la gousse qui restait du haricot se fit manger et la carotte éclata d'un rire maléfique:
- bwahahaha...
Puis viens la petite amie du haricot mort. Elle pris le couteau à beurre qui était tomber sur le sol. Et elle se brossa les cheveux avec pour draguer la carotte qui lui dit:
- Hey ! Poupée, ça te dirait un vrai mec ?
-Ooooooh mon dieux....mon haricoto !!
À quoi la carotte répondit plus rouge qu'orange :
- heu, non. Moi je suis une carotte.
-Mais je m'en fou de toi !!!
Elle prit le couteau à beurre à deux main et éplucha tant bien que mal la carotte. La pauvre carotte se retrouva nus !
Elle plongea de honte dans la rivière et son requin "apprivoisé" la dévora. A ce moment arriva un mouton qui se mit à danser la gigue avec la petite amie qui était un magnifique navet. Le mouton dansa avec le navet puis la mangea sans autre forme de procès.
Mais le navet était peut-être jolie, et empoisonner ou peut-être étai-ce une bombe !
Une bombe qui ne sais pas écrire. Et elle fit exploser le mouton qui s'étala au sol.
Un oiseau arriva et s'exclama :
- C'est vraiment une histoire sans queue ni tête !
L'oiseau eu le malheur de se cogner contre une vitre vert crée par le requin qui rigole et l'avale tout cru. Tous le monde est donc mort...
Mais dans un monde parallèle, un pélican était juste à ce moment là en train de voler et de distribuer le courriel dans un asile de fou. Il se posa sur la cheminée et lâcha le courriel dans la cheminée qui était éteinte. Et tous les fous allèrent se précipiter pour prendre le courriel avant de se rendre compte qu'ils ne savaient pas lire. Alors il allumèrent le feux de la St jean avec les lettres de leur proche ! Il dancèrent au tour et jetèrent le petit nouveau dans les flammes pour vérifier que ce n'était pas un sorcier. Mais s'en était un alors il envoya des boules de feu sur les fous. Mais il se trompa de sort et de la pluie tomba ! Les fou n'aimait pas la pluie et pleurèrent assis dans la boue. Le sorciè regréta se qu'il avait fait et leur offrit des bonbon à la guimauve et à la bave de crapaud avant de se rappeler que les crapauds n'existes pas et qu'il n'y a que des grenouilles. Alors il dit "KAWABONGA" et disparu et se réveilla dans le ventre du requin qui était devenu bleu à pois rouge. Alors, le requin eu la gastro et vomit le petit sorcier qui bondit hors du requin et lui lécha le nez pour le remercier. Mais...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lulu

avatar

Messages : 92
Date d'inscription : 29/12/2010

✿´`·.Fiche d'identité.·´`✿
Âge ::
Métier/Activité ::

MessageSujet: Re: L'hisoire sans fin   Jeu 24 Fév - 6:59

C'était un jour comme les autres avec un beau soleil et un petite rivière. Dans cette rivière il y avait un requin affamé. Et un peu plus loin dans une petit maison vivait un haricot qui venait de mexico. Et par malheur le mexicain alla près de la rivière et là une carotte lui dit:
-Voici mon requin apprivoisé.
Alors le haricot lui répondit:
-Je vais le tuer, muhahahahaha !
Et il sauta sur le dos du requin, armé d'une fourchette qui avait deux dent et d'un couteau à beurre.
Il essaya de lui planter la fourchette dans le dos mais le requin se retourna d'un seul coup et ouvrit la gueule. Alors, le haricot eux tellement peur qu'il perdit ses graines ! Alors la gousse qui restait du haricot se fit manger et la carotte éclata d'un rire maléfique:
- bwahahaha...
Puis viens la petite amie du haricot mort. Elle pris le couteau à beurre qui était tomber sur le sol. Et elle se brossa les cheveux avec pour draguer la carotte qui lui dit:
- Hey ! Poupée, ça te dirait un vrai mec ?
-Ooooooh mon dieux....mon haricoto !!
À quoi la carotte répondit plus rouge qu'orange :
- heu, non. Moi je suis une carotte.
-Mais je m'en fou de toi !!!
Elle prit le couteau à beurre à deux main et éplucha tant bien que mal la carotte. La pauvre carotte se retrouva nus !
Elle plongea de honte dans la rivière et son requin "apprivoisé" la dévora. A ce moment arriva un mouton qui se mit à danser la gigue avec la petite amie qui était un magnifique navet. Le mouton dansa avec le navet puis la mangea sans autre forme de procès.
Mais le navet était peut-être jolie, et empoisonner ou peut-être étai-ce une bombe !
Une bombe qui ne sais pas écrire. Et elle fit exploser le mouton qui s'étala au sol.
Un oiseau arriva et s'exclama :
- C'est vraiment une histoire sans queue ni tête !
L'oiseau eu le malheur de se cogner contre une vitre vert crée par le requin qui rigole et l'avale tout cru. Tous le monde est donc mort...
Mais dans un monde parallèle, un pélican était juste à ce moment là en train de voler et de distribuer le courriel dans un asile de fou. Il se posa sur la cheminée et lâcha le courriel dans la cheminée qui était éteinte. Et tous les fous allèrent se précipiter pour prendre le courriel avant de se rendre compte qu'ils ne savaient pas lire. Alors il allumèrent le feux de la St jean avec les lettres de leur proche ! Il dancèrent au tour et jetèrent le petit nouveau dans les flammes pour vérifier que ce n'était pas un sorcier. Mais s'en était un alors il envoya des boules de feu sur les fous. Mais il se trompa de sort et de la pluie tomba ! Les fou n'aimait pas la pluie et pleurèrent assis dans la boue. Le sorciè regréta se qu'il avait fait et leur offrit des bonbon à la guimauve et à la bave de crapaud avant de se rappeler que les crapauds n'existes pas et qu'il n'y a que des grenouilles. Alors il dit "KAWABONGA" et disparu et se réveilla dans le ventre du requin qui était devenu bleu à pois rouge. Alors, le requin eu la gastro et vomit le petit sorcier qui bondit hors du requin et lui lécha le nez pour le remercier. Mais il avait faim et vit les reste d'un carotte près machée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esteban Rivière

avatar

Messages : 78
Date d'inscription : 02/11/2010

✿´`·.Fiche d'identité.·´`✿
Âge :: 12 ans
Métier/Activité :: Faire traverser la rivière à ceux qui en sont dignes

MessageSujet: Re: L'hisoire sans fin   Jeu 24 Fév - 7:46

C'était un jour comme les autres avec un beau soleil et un petite rivière. Dans cette rivière il y avait un requin affamé. Et un peu plus loin dans une petit maison vivait un haricot qui venait de mexico. Et par malheur le mexicain alla près de la rivière et là une carotte lui dit:
-Voici mon requin apprivoisé.
Alors le haricot lui répondit:
-Je vais le tuer, muhahahahaha !
Et il sauta sur le dos du requin, armé d'une fourchette qui avait deux dent et d'un couteau à beurre.
Il essaya de lui planter la fourchette dans le dos mais le requin se retourna d'un seul coup et ouvrit la gueule. Alors, le haricot eux tellement peur qu'il perdit ses graines ! Alors la gousse qui restait du haricot se fit manger et la carotte éclata d'un rire maléfique:
- bwahahaha...
Puis viens la petite amie du haricot mort. Elle pris le couteau à beurre qui était tomber sur le sol. Et elle se brossa les cheveux avec pour draguer la carotte qui lui dit:
- Hey ! Poupée, ça te dirait un vrai mec ?
-Ooooooh mon dieux....mon haricoto !!
À quoi la carotte répondit plus rouge qu'orange :
- heu, non. Moi je suis une carotte.
-Mais je m'en fou de toi !!!
Elle prit le couteau à beurre à deux main et éplucha tant bien que mal la carotte. La pauvre carotte se retrouva nus !
Elle plongea de honte dans la rivière et son requin "apprivoisé" la dévora. A ce moment arriva un mouton qui se mit à danser la gigue avec la petite amie qui était un magnifique navet. Le mouton dansa avec le navet puis la mangea sans autre forme de procès.
Mais le navet était peut-être jolie, et empoisonner ou peut-être étai-ce une bombe !
Une bombe qui ne sais pas écrire. Et elle fit exploser le mouton qui s'étala au sol.
Un oiseau arriva et s'exclama :
- C'est vraiment une histoire sans queue ni tête !
L'oiseau eu le malheur de se cogner contre une vitre vert crée par le requin qui rigole et l'avale tout cru. Tous le monde est donc mort...
Mais dans un monde parallèle, un pélican était juste à ce moment là en train de voler et de distribuer le courriel dans un asile de fou. Il se posa sur la cheminée et lâcha le courriel dans la cheminée qui était éteinte. Et tous les fous allèrent se précipiter pour prendre le courriel avant de se rendre compte qu'ils ne savaient pas lire. Alors il allumèrent le feux de la St jean avec les lettres de leur proche ! Il dancèrent au tour et jetèrent le petit nouveau dans les flammes pour vérifier que ce n'était pas un sorcier. Mais s'en était un alors il envoya des boules de feu sur les fous. Mais il se trompa de sort et de la pluie tomba ! Les fou n'aimait pas la pluie et pleurèrent assis dans la boue. Le sorciè regréta se qu'il avait fait et leur offrit des bonbon à la guimauve et à la bave de crapaud avant de se rappeler que les crapauds n'existes pas et qu'il n'y a que des grenouilles. Alors il dit "KAWABONGA" et disparu et se réveilla dans le ventre du requin qui était devenu bleu à pois rouge. Alors, le requin eu la gastro et vomit le petit sorcier qui bondit hors du requin et lui lécha le nez pour le remercier. Mais il avait faim et vit les reste d'une carotte près machée. Il se précipita dessus et la mangea gouluement. Mais le magicien...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arthur Rousseau

avatar

Messages : 123
Date d'inscription : 21/01/2011

MessageSujet: Re: L'hisoire sans fin   Ven 25 Fév - 7:50

C'était un jour comme les autres avec un beau soleil et un petite rivière. Dans cette rivière il y avait un requin affamé. Et un peu plus loin dans une petit maison vivait un haricot qui venait de mexico. Et par malheur le mexicain alla près de la rivière et là une carotte lui dit:
-Voici mon requin apprivoisé.
Alors le haricot lui répondit:
-Je vais le tuer, muhahahahaha !
Et il sauta sur le dos du requin, armé d'une fourchette qui avait deux dent et d'un couteau à beurre.
Il essaya de lui planter la fourchette dans le dos mais le requin se retourna d'un seul coup et ouvrit la gueule. Alors, le haricot eux tellement peur qu'il perdit ses graines ! Alors la gousse qui restait du haricot se fit manger et la carotte éclata d'un rire maléfique:
- bwahahaha...
Puis viens la petite amie du haricot mort. Elle pris le couteau à beurre qui était tomber sur le sol. Et elle se brossa les cheveux avec pour draguer la carotte qui lui dit:
- Hey ! Poupée, ça te dirait un vrai mec ?
-Ooooooh mon dieux....mon haricoto !!
À quoi la carotte répondit plus rouge qu'orange :
- heu, non. Moi je suis une carotte.
-Mais je m'en fou de toi !!!
Elle prit le couteau à beurre à deux main et éplucha tant bien que mal la carotte. La pauvre carotte se retrouva nus !
Elle plongea de honte dans la rivière et son requin "apprivoisé" la dévora. A ce moment arriva un mouton qui se mit à danser la gigue avec la petite amie qui était un magnifique navet. Le mouton dansa avec le navet puis la mangea sans autre forme de procès.
Mais le navet était peut-être jolie, et empoisonner ou peut-être étai-ce une bombe !
Une bombe qui ne sais pas écrire. Et elle fit exploser le mouton qui s'étala au sol.
Un oiseau arriva et s'exclama :
- C'est vraiment une histoire sans queue ni tête !
L'oiseau eu le malheur de se cogner contre une vitre vert crée par le requin qui rigole et l'avale tout cru. Tous le monde est donc mort...
Mais dans un monde parallèle, un pélican était juste à ce moment là en train de voler et de distribuer le courriel dans un asile de fou. Il se posa sur la cheminée et lâcha le courriel dans la cheminée qui était éteinte. Et tous les fous allèrent se précipiter pour prendre le courriel avant de se rendre compte qu'ils ne savaient pas lire. Alors il allumèrent le feux de la St jean avec les lettres de leur proche ! Il dancèrent au tour et jetèrent le petit nouveau dans les flammes pour vérifier que ce n'était pas un sorcier. Mais s'en était un alors il envoya des boules de feu sur les fous. Mais il se trompa de sort et de la pluie tomba ! Les fou n'aimait pas la pluie et pleurèrent assis dans la boue. Le sorciè regréta se qu'il avait fait et leur offrit des bonbon à la guimauve et à la bave de crapaud avant de se rappeler que les crapauds n'existes pas et qu'il n'y a que des grenouilles. Alors il dit "KAWABONGA" et disparu et se réveilla dans le ventre du requin qui était devenu bleu à pois rouge. Alors, le requin eu la gastro et vomit le petit sorcier qui bondit hors du requin et lui lécha le nez pour le remercier. Mais il avait faim et vit les reste d'une carotte près machée. Il se précipita dessus et la mangea gouluement. Mais le magicien rencontra un gentille grisli.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mimosa

avatar

Messages : 363
Date d'inscription : 30/10/2010
Age : 21
Localisation : non-loin de la colline

MessageSujet: Re: L'hisoire sans fin   Ven 25 Fév - 9:39

C'était un jour comme les autres avec un beau soleil et un petite rivière. Dans cette rivière il y avait un requin affamé. Et un peu plus loin dans une petit maison vivait un haricot qui venait de mexico. Et par malheur le mexicain alla près de la rivière et là une carotte lui dit:
-Voici mon requin apprivoisé.
Alors le haricot lui répondit:
-Je vais le tuer, muhahahahaha !
Et il sauta sur le dos du requin, armé d'une fourchette qui avait deux dent et d'un couteau à beurre.
Il essaya de lui planter la fourchette dans le dos mais le requin se retourna d'un seul coup et ouvrit la gueule. Alors, le haricot eux tellement peur qu'il perdit ses graines ! Alors la gousse qui restait du haricot se fit manger et la carotte éclata d'un rire maléfique:
- bwahahaha...
Puis viens la petite amie du haricot mort. Elle pris le couteau à beurre qui était tomber sur le sol. Et elle se brossa les cheveux avec pour draguer la carotte qui lui dit:
- Hey ! Poupée, ça te dirait un vrai mec ?
-Ooooooh mon dieux....mon haricoto !!
À quoi la carotte répondit plus rouge qu'orange :
- heu, non. Moi je suis une carotte.
-Mais je m'en fou de toi !!!
Elle prit le couteau à beurre à deux main et éplucha tant bien que mal la carotte. La pauvre carotte se retrouva nus !
Elle plongea de honte dans la rivière et son requin "apprivoisé" la dévora. A ce moment arriva un mouton qui se mit à danser la gigue avec la petite amie qui était un magnifique navet. Le mouton dansa avec le navet puis la mangea sans autre forme de procès.
Mais le navet était peut-être jolie, et empoisonner ou peut-être étai-ce une bombe !
Une bombe qui ne sais pas écrire. Et elle fit exploser le mouton qui s'étala au sol.
Un oiseau arriva et s'exclama :
- C'est vraiment une histoire sans queue ni tête !
L'oiseau eu le malheur de se cogner contre une vitre vert crée par le requin qui rigole et l'avale tout cru. Tous le monde est donc mort...
Mais dans un monde parallèle, un pélican était juste à ce moment là en train de voler et de distribuer le courriel dans un asile de fou. Il se posa sur la cheminée et lâcha le courriel dans la cheminée qui était éteinte. Et tous les fous allèrent se précipiter pour prendre le courriel avant de se rendre compte qu'ils ne savaient pas lire. Alors il allumèrent le feux de la St jean avec les lettres de leur proche ! Il dansèrent au tour et jetèrent le petit nouveau dans les flammes pour vérifier que ce n'était pas un sorcier. Mais s'en était un alors il envoya des boules de feu sur les fous. Mais il se trompa de sort et de la pluie tomba ! Les fou n'aimait pas la pluie et pleurèrent assis dans la boue. Le sorcière regretta se qu'il avait fait et leur offrit des bonbon à la guimauve et à la bave de crapaud avant de se rappeler que les crapauds n'existes pas et qu'il n'y a que des grenouilles. Alors il dit "KAWABONGA" et disparu et se réveilla dans le ventre du requin qui était devenu bleu à pois rouge. Alors, le requin eu la gastro et vomit le petit sorcier qui bondit hors du requin et lui lécha le nez pour le remercier. Mais il avait faim et vit les reste d'une carotte près mâchée. Il se précipita dessus et la mangea goulument. Mais le magicien rencontra un gentille grisli. Alors il lui fit des chatouille ...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joshua Akuma

avatar

Messages : 409
Date d'inscription : 18/02/2011
Age : 20

✿´`·.Fiche d'identité.·´`✿
Âge :: 10 ans
Métier/Activité :: protéger sa soeur adoptive et grimper aux arbres

MessageSujet: Re: L'hisoire sans fin   Ven 25 Fév - 10:02

C'était un jour comme les autres avec un beau soleil et un petite rivière. Dans cette rivière il y avait un requin affamé. Et un peu plus loin dans une petit maison vivait un haricot qui venait de mexico. Et par malheur le mexicain alla près de la rivière et là une carotte lui dit:
-Voici mon requin apprivoisé.
Alors le haricot lui répondit:
-Je vais le tuer, muhahahahaha !
Et il sauta sur le dos du requin, armé d'une fourchette qui avait deux dent et d'un couteau à beurre.
Il essaya de lui planter la fourchette dans le dos mais le requin se retourna d'un seul coup et ouvrit la gueule. Alors, le haricot eux tellement peur qu'il perdit ses graines ! Alors la gousse qui restait du haricot se fit manger et la carotte éclata d'un rire maléfique:
- bwahahaha...
Puis viens la petite amie du haricot mort. Elle pris le couteau à beurre qui était tomber sur le sol. Et elle se brossa les cheveux avec pour draguer la carotte qui lui dit:
- Hey ! Poupée, ça te dirait un vrai mec ?
-Ooooooh mon dieux....mon haricoto !!
À quoi la carotte répondit plus rouge qu'orange :
- heu, non. Moi je suis une carotte.
-Mais je m'en fou de toi !!!
Elle prit le couteau à beurre à deux main et éplucha tant bien que mal la carotte. La pauvre carotte se retrouva nus !
Elle plongea de honte dans la rivière et son requin "apprivoisé" la dévora. A ce moment arriva un mouton qui se mit à danser la gigue avec la petite amie qui était un magnifique navet. Le mouton dansa avec le navet puis la mangea sans autre forme de procès.
Mais le navet était peut-être jolie, et empoisonner ou peut-être étai-ce une bombe !
Une bombe qui ne sais pas écrire. Et elle fit exploser le mouton qui s'étala au sol.
Un oiseau arriva et s'exclama :
- C'est vraiment une histoire sans queue ni tête !
L'oiseau eu le malheur de se cogner contre une vitre vert crée par le requin qui rigole et l'avale tout cru. Tous le monde est donc mort...
Mais dans un monde parallèle, un pélican était juste à ce moment là en train de voler et de distribuer le courriel dans un asile de fou. Il se posa sur la cheminée et lâcha le courriel dans la cheminée qui était éteinte. Et tous les fous allèrent se précipiter pour prendre le courriel avant de se rendre compte qu'ils ne savaient pas lire. Alors il allumèrent le feux de la St jean avec les lettres de leur proche ! Il dansèrent au tour et jetèrent le petit nouveau dans les flammes pour vérifier que ce n'était pas un sorcier. Mais s'en était un alors il envoya des boules de feu sur les fous. Mais il se trompa de sort et de la pluie tomba ! Les fou n'aimait pas la pluie et pleurèrent assis dans la boue. Le sorcière regretta se qu'il avait fait et leur offrit des bonbon à la guimauve et à la bave de crapaud avant de se rappeler que les crapauds n'existes pas et qu'il n'y a que des grenouilles. Alors il dit "KAWABONGA" et disparu et se réveilla dans le ventre du requin qui était devenu bleu à pois rouge. Alors, le requin eu la gastro et vomit le petit sorcier qui bondit hors du requin et lui lécha le nez pour le remercier. Mais il avait faim et vit les reste d'une carotte près mâchée. Il se précipita dessus et la mangea goulument. Mais le magicien rencontra un gentille grizzli. Alors il lui fit des chatouille et le grizzli se roula de rire sur...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucile Camus

avatar

Messages : 133
Date d'inscription : 03/11/2010

✿´`·.Fiche d'identité.·´`✿
Âge ::
Métier/Activité ::

MessageSujet: Re: L'hisoire sans fin   Ven 25 Fév - 10:04

C'était un jour comme les autres avec un beau soleil et un petite rivière. Dans cette rivière il y avait un requin affamé. Et un peu plus loin dans une petit maison vivait un haricot qui venait de mexico. Et par malheur le mexicain alla près de la rivière et là une carotte lui dit:
-Voici mon requin apprivoisé.
Alors le haricot lui répondit:
-Je vais le tuer, muhahahahaha !
Et il sauta sur le dos du requin, armé d'une fourchette qui avait deux dent et d'un couteau à beurre.
Il essaya de lui planter la fourchette dans le dos mais le requin se retourna d'un seul coup et ouvrit la gueule. Alors, le haricot eux tellement peur qu'il perdit ses graines ! Alors la gousse qui restait du haricot se fit manger et la carotte éclata d'un rire maléfique:
- bwahahaha...
Puis viens la petite amie du haricot mort. Elle pris le couteau à beurre qui était tomber sur le sol. Et elle se brossa les cheveux avec pour draguer la carotte qui lui dit:
- Hey ! Poupée, ça te dirait un vrai mec ?
-Ooooooh mon dieux....mon haricoto !!
À quoi la carotte répondit plus rouge qu'orange :
- heu, non. Moi je suis une carotte.
-Mais je m'en fou de toi !!!
Elle prit le couteau à beurre à deux main et éplucha tant bien que mal la carotte. La pauvre carotte se retrouva nus !
Elle plongea de honte dans la rivière et son requin "apprivoisé" la dévora. A ce moment arriva un mouton qui se mit à danser la gigue avec la petite amie qui était un magnifique navet. Le mouton dansa avec le navet puis la mangea sans autre forme de procès.
Mais le navet était peut-être jolie, et empoisonner ou peut-être étai-ce une bombe !
Une bombe qui ne sais pas écrire. Et elle fit exploser le mouton qui s'étala au sol.
Un oiseau arriva et s'exclama :
- C'est vraiment une histoire sans queue ni tête !
L'oiseau eu le malheur de se cogner contre une vitre vert crée par le requin qui rigole et l'avale tout cru. Tous le monde est donc mort...
Mais dans un monde parallèle, un pélican était juste à ce moment là en train de voler et de distribuer le courriel dans un asile de fou. Il se posa sur la cheminée et lâcha le courriel dans la cheminée qui était éteinte. Et tous les fous allèrent se précipiter pour prendre le courriel avant de se rendre compte qu'ils ne savaient pas lire. Alors il allumèrent le feux de la St jean avec les lettres de leur proche ! Il dansèrent au tour et jetèrent le petit nouveau dans les flammes pour vérifier que ce n'était pas un sorcier. Mais s'en était un alors il envoya des boules de feu sur les fous. Mais il se trompa de sort et de la pluie tomba ! Les fou n'aimait pas la pluie et pleurèrent assis dans la boue. Le sorcière regretta se qu'il avait fait et leur offrit des bonbon à la guimauve et à la bave de crapaud avant de se rappeler que les crapauds n'existes pas et qu'il n'y a que des grenouilles. Alors il dit "KAWABONGA" et disparu et se réveilla dans le ventre du requin qui était devenu bleu à pois rouge. Alors, le requin eu la gastro et vomit le petit sorcier qui bondit hors du requin et lui lécha le nez pour le remercier. Mais il avait faim et vit les reste d'une carotte près mâchée. Il se précipita dessus et la mangea goulument. Mais le magicien rencontra un gentille grizzli. Alors il lui fit des chatouille et le grizzli se roula de rire sur un porc épique et il bondit jusqu'à sur un nuage. Alors inquiet le petit sorcière pour l'ours...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joshua Akuma

avatar

Messages : 409
Date d'inscription : 18/02/2011
Age : 20

✿´`·.Fiche d'identité.·´`✿
Âge :: 10 ans
Métier/Activité :: protéger sa soeur adoptive et grimper aux arbres

MessageSujet: Re: L'hisoire sans fin   Ven 25 Fév - 10:11

Sujet: Re: L'hisoire sans fin Aujourd'hui à 22:04
C'était un jour comme les autres avec un beau soleil et un petite rivière. Dans cette rivière il y avait un requin affamé. Et un peu plus loin dans une petit maison vivait un haricot qui venait de mexico. Et par malheur le mexicain alla près de la rivière et là une carotte lui dit:
-Voici mon requin apprivoisé.
Alors le haricot lui répondit:
-Je vais le tuer, muhahahahaha !
Et il sauta sur le dos du requin, armé d'une fourchette qui avait deux dent et d'un couteau à beurre.
Il essaya de lui planter la fourchette dans le dos mais le requin se retourna d'un seul coup et ouvrit la gueule. Alors, le haricot eux tellement peur qu'il perdit ses graines ! Alors la gousse qui restait du haricot se fit manger et la carotte éclata d'un rire maléfique:
- bwahahaha...
Puis viens la petite amie du haricot mort. Elle pris le couteau à beurre qui était tomber sur le sol. Et elle se brossa les cheveux avec pour draguer la carotte qui lui dit:
- Hey ! Poupée, ça te dirait un vrai mec ?
-Ooooooh mon dieux....mon haricoto !!
À quoi la carotte répondit plus rouge qu'orange :
- heu, non. Moi je suis une carotte.
-Mais je m'en fou de toi !!!
Elle prit le couteau à beurre à deux main et éplucha tant bien que mal la carotte. La pauvre carotte se retrouva nus !
Elle plongea de honte dans la rivière et son requin "apprivoisé" la dévora. A ce moment arriva un mouton qui se mit à danser la gigue avec la petite amie qui était un magnifique navet. Le mouton dansa avec le navet puis la mangea sans autre forme de procès.
Mais le navet était peut-être jolie, et empoisonner ou peut-être étai-ce une bombe !
Une bombe qui ne sais pas écrire. Et elle fit exploser le mouton qui s'étala au sol.
Un oiseau arriva et s'exclama :
- C'est vraiment une histoire sans queue ni tête !
L'oiseau eu le malheur de se cogner contre une vitre vert crée par le requin qui rigole et l'avale tout cru. Tous le monde est donc mort...
Mais dans un monde parallèle, un pélican était juste à ce moment là en train de voler et de distribuer le courriel dans un asile de fou. Il se posa sur la cheminée et lâcha le courriel dans la cheminée qui était éteinte. Et tous les fous allèrent se précipiter pour prendre le courriel avant de se rendre compte qu'ils ne savaient pas lire. Alors il allumèrent le feux de la St jean avec les lettres de leur proche ! Il dansèrent au tour et jetèrent le petit nouveau dans les flammes pour vérifier que ce n'était pas un sorcier. Mais s'en était un alors il envoya des boules de feu sur les fous. Mais il se trompa de sort et de la pluie tomba ! Les fou n'aimait pas la pluie et pleurèrent assis dans la boue. Le sorcière regretta se qu'il avait fait et leur offrit des bonbon à la guimauve et à la bave de crapaud avant de se rappeler que les crapauds n'existes pas et qu'il n'y a que des grenouilles. Alors il dit "KAWABONGA" et disparu et se réveilla dans le ventre du requin qui était devenu bleu à pois rouge. Alors, le requin eu la gastro et vomit le petit sorcier qui bondit hors du requin et lui lécha le nez pour le remercier. Mais il avait faim et vit les reste d'une carotte près mâchée. Il se précipita dessus et la mangea goulument. Mais le magicien rencontra un gentille grizzli. Alors il lui fit des chatouille et le grizzli se roula de rire sur un porc épique et il bondit jusqu'à sur un nuage. Alors inquiet le petit sorcière pour l'ours fit pleuvoir le nuage jusqu'à ce qu'il disparaisse mais l'ours...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucile Camus

avatar

Messages : 133
Date d'inscription : 03/11/2010

✿´`·.Fiche d'identité.·´`✿
Âge ::
Métier/Activité ::

MessageSujet: Re: L'hisoire sans fin   Ven 25 Fév - 10:16

Sujet: Re: L'hisoire sans fin Aujourd'hui à 22:04
C'était un jour comme les autres avec un beau soleil et un petite rivière. Dans cette rivière il y avait un requin affamé. Et un peu plus loin dans une petit maison vivait un haricot qui venait de mexico. Et par malheur le mexicain alla près de la rivière et là une carotte lui dit:
-Voici mon requin apprivoisé.
Alors le haricot lui répondit:
-Je vais le tuer, muhahahahaha !
Et il sauta sur le dos du requin, armé d'une fourchette qui avait deux dent et d'un couteau à beurre.
Il essaya de lui planter la fourchette dans le dos mais le requin se retourna d'un seul coup et ouvrit la gueule. Alors, le haricot eux tellement peur qu'il perdit ses graines ! Alors la gousse qui restait du haricot se fit manger et la carotte éclata d'un rire maléfique:
- bwahahaha...
Puis viens la petite amie du haricot mort. Elle pris le couteau à beurre qui était tomber sur le sol. Et elle se brossa les cheveux avec pour draguer la carotte qui lui dit:
- Hey ! Poupée, ça te dirait un vrai mec ?
-Ooooooh mon dieux....mon haricoto !!
À quoi la carotte répondit plus rouge qu'orange :
- heu, non. Moi je suis une carotte.
-Mais je m'en fou de toi !!!
Elle prit le couteau à beurre à deux main et éplucha tant bien que mal la carotte. La pauvre carotte se retrouva nus !
Elle plongea de honte dans la rivière et son requin "apprivoisé" la dévora. A ce moment arriva un mouton qui se mit à danser la gigue avec la petite amie qui était un magnifique navet. Le mouton dansa avec le navet puis la mangea sans autre forme de procès.
Mais le navet était peut-être jolie, et empoisonner ou peut-être étai-ce une bombe !
Une bombe qui ne sais pas écrire. Et elle fit exploser le mouton qui s'étala au sol.
Un oiseau arriva et s'exclama :
- C'est vraiment une histoire sans queue ni tête !
L'oiseau eu le malheur de se cogner contre une vitre vert crée par le requin qui rigole et l'avale tout cru. Tous le monde est donc mort...
Mais dans un monde parallèle, un pélican était juste à ce moment là en train de voler et de distribuer le courriel dans un asile de fou. Il se posa sur la cheminée et lâcha le courriel dans la cheminée qui était éteinte. Et tous les fous allèrent se précipiter pour prendre le courriel avant de se rendre compte qu'ils ne savaient pas lire. Alors il allumèrent le feux de la St jean avec les lettres de leur proche ! Il dansèrent au tour et jetèrent le petit nouveau dans les flammes pour vérifier que ce n'était pas un sorcier. Mais s'en était un alors il envoya des boules de feu sur les fous. Mais il se trompa de sort et de la pluie tomba ! Les fou n'aimait pas la pluie et pleurèrent assis dans la boue. Le sorcière regretta se qu'il avait fait et leur offrit des bonbon à la guimauve et à la bave de crapaud avant de se rappeler que les crapauds n'existes pas et qu'il n'y a que des grenouilles. Alors il dit "KAWABONGA" et disparu et se réveilla dans le ventre du requin qui était devenu bleu à pois rouge. Alors, le requin eu la gastro et vomit le petit sorcier qui bondit hors du requin et lui lécha le nez pour le remercier. Mais il avait faim et vit les reste d'une carotte près mâchée. Il se précipita dessus et la mangea goulument. Mais le magicien rencontra un gentille grizzli. Alors il lui fit des chatouille et le grizzli se roula de rire sur un porc épique et il bondit jusqu'à sur un nuage. Alors inquiet le petit sorcière pour l'ours fit pleuvoir le nuage jusqu'à ce qu'il disparaisse. Mais l'ours avait manger trop de chocolat alors il s'envola plus haut. Pauvre petit sorcièr il était tout triste...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joshua Akuma

avatar

Messages : 409
Date d'inscription : 18/02/2011
Age : 20

✿´`·.Fiche d'identité.·´`✿
Âge :: 10 ans
Métier/Activité :: protéger sa soeur adoptive et grimper aux arbres

MessageSujet: Re: L'hisoire sans fin   Ven 25 Fév - 10:19

Sujet: Re: L'hisoire sans fin Aujourd'hui à 22:04
C'était un jour comme les autres avec un beau soleil et un petite rivière. Dans cette rivière il y avait un requin affamé. Et un peu plus loin dans une petit maison vivait un haricot qui venait de mexico. Et par malheur le mexicain alla près de la rivière et là une carotte lui dit:
-Voici mon requin apprivoisé.
Alors le haricot lui répondit:
-Je vais le tuer, muhahahahaha !
Et il sauta sur le dos du requin, armé d'une fourchette qui avait deux dent et d'un couteau à beurre.
Il essaya de lui planter la fourchette dans le dos mais le requin se retourna d'un seul coup et ouvrit la gueule. Alors, le haricot eux tellement peur qu'il perdit ses graines ! Alors la gousse qui restait du haricot se fit manger et la carotte éclata d'un rire maléfique:
- bwahahaha...
Puis viens la petite amie du haricot mort. Elle pris le couteau à beurre qui était tomber sur le sol. Et elle se brossa les cheveux avec pour draguer la carotte qui lui dit:
- Hey ! Poupée, ça te dirait un vrai mec ?
-Ooooooh mon dieux....mon haricoto !!
À quoi la carotte répondit plus rouge qu'orange :
- heu, non. Moi je suis une carotte.
-Mais je m'en fou de toi !!!
Elle prit le couteau à beurre à deux main et éplucha tant bien que mal la carotte. La pauvre carotte se retrouva nus !
Elle plongea de honte dans la rivière et son requin "apprivoisé" la dévora. A ce moment arriva un mouton qui se mit à danser la gigue avec la petite amie qui était un magnifique navet. Le mouton dansa avec le navet puis la mangea sans autre forme de procès.
Mais le navet était peut-être jolie, et empoisonner ou peut-être étai-ce une bombe !
Une bombe qui ne sais pas écrire. Et elle fit exploser le mouton qui s'étala au sol.
Un oiseau arriva et s'exclama :
- C'est vraiment une histoire sans queue ni tête !
L'oiseau eu le malheur de se cogner contre une vitre vert crée par le requin qui rigole et l'avale tout cru. Tous le monde est donc mort...
Mais dans un monde parallèle, un pélican était juste à ce moment là en train de voler et de distribuer le courriel dans un asile de fou. Il se posa sur la cheminée et lâcha le courriel dans la cheminée qui était éteinte. Et tous les fous allèrent se précipiter pour prendre le courriel avant de se rendre compte qu'ils ne savaient pas lire. Alors il allumèrent le feux de la St jean avec les lettres de leur proche ! Il dansèrent au tour et jetèrent le petit nouveau dans les flammes pour vérifier que ce n'était pas un sorcier. Mais s'en était un alors il envoya des boules de feu sur les fous. Mais il se trompa de sort et de la pluie tomba ! Les fou n'aimait pas la pluie et pleurèrent assis dans la boue. Le sorcière regretta se qu'il avait fait et leur offrit des bonbon à la guimauve et à la bave de crapaud avant de se rappeler que les crapauds n'existes pas et qu'il n'y a que des grenouilles. Alors il dit "KAWABONGA" et disparu et se réveilla dans le ventre du requin qui était devenu bleu à pois rouge. Alors, le requin eu la gastro et vomit le petit sorcier qui bondit hors du requin et lui lécha le nez pour le remercier. Mais il avait faim et vit les reste d'une carotte près mâchée. Il se précipita dessus et la mangea goulument. Mais le magicien rencontra un gentille grizzli. Alors il lui fit des chatouille et le grizzli se roula de rire sur un porc épique et il bondit jusqu'à sur un nuage. Alors inquiet le petit sorcière pour l'ours fit pleuvoir le nuage jusqu'à ce qu'il disparaisse. Mais l'ours avait manger trop de chocolat alors il s'envola plus haut. Pauvre petit sorcièr il était tout triste, en plus il était trempé. Le requin vint le voir et le consola.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucile Camus

avatar

Messages : 133
Date d'inscription : 03/11/2010

✿´`·.Fiche d'identité.·´`✿
Âge ::
Métier/Activité ::

MessageSujet: Re: L'hisoire sans fin   Ven 25 Fév - 10:23

C'était un jour comme les autres avec un beau soleil et un petite rivière. Dans cette rivière il y avait un requin affamé. Et un peu plus loin dans une petit maison vivait un haricot qui venait de mexico. Et par malheur le mexicain alla près de la rivière et là une carotte lui dit:
-Voici mon requin apprivoisé.
Alors le haricot lui répondit:
-Je vais le tuer, muhahahahaha !
Et il sauta sur le dos du requin, armé d'une fourchette qui avait deux dent et d'un couteau à beurre.
Il essaya de lui planter la fourchette dans le dos mais le requin se retourna d'un seul coup et ouvrit la gueule. Alors, le haricot eux tellement peur qu'il perdit ses graines ! Alors la gousse qui restait du haricot se fit manger et la carotte éclata d'un rire maléfique:
- bwahahaha...
Puis viens la petite amie du haricot mort. Elle pris le couteau à beurre qui était tomber sur le sol. Et elle se brossa les cheveux avec pour draguer la carotte qui lui dit:
- Hey ! Poupée, ça te dirait un vrai mec ?
-Ooooooh mon dieux....mon haricoto !!
À quoi la carotte répondit plus rouge qu'orange :
- heu, non. Moi je suis une carotte.
-Mais je m'en fou de toi !!!
Elle prit le couteau à beurre à deux main et éplucha tant bien que mal la carotte. La pauvre carotte se retrouva nus !
Elle plongea de honte dans la rivière et son requin "apprivoisé" la dévora. A ce moment arriva un mouton qui se mit à danser la gigue avec la petite amie qui était un magnifique navet. Le mouton dansa avec le navet puis la mangea sans autre forme de procès.
Mais le navet était peut-être jolie, et empoisonner ou peut-être étai-ce une bombe !
Une bombe qui ne sais pas écrire. Et elle fit exploser le mouton qui s'étala au sol.
Un oiseau arriva et s'exclama :
- C'est vraiment une histoire sans queue ni tête !
L'oiseau eu le malheur de se cogner contre une vitre vert crée par le requin qui rigole et l'avale tout cru. Tous le monde est donc mort...
Mais dans un monde parallèle, un pélican était juste à ce moment là en train de voler et de distribuer le courriel dans un asile de fou. Il se posa sur la cheminée et lâcha le courriel dans la cheminée qui était éteinte. Et tous les fous allèrent se précipiter pour prendre le courriel avant de se rendre compte qu'ils ne savaient pas lire. Alors il allumèrent le feux de la St jean avec les lettres de leur proche ! Il dansèrent au tour et jetèrent le petit nouveau dans les flammes pour vérifier que ce n'était pas un sorcier. Mais s'en était un alors il envoya des boules de feu sur les fous. Mais il se trompa de sort et de la pluie tomba ! Les fou n'aimait pas la pluie et pleurèrent assis dans la boue. Le sorcière regretta se qu'il avait fait et leur offrit des bonbon à la guimauve et à la bave de crapaud avant de se rappeler que les crapauds n'existes pas et qu'il n'y a que des grenouilles. Alors il dit "KAWABONGA" et disparu et se réveilla dans le ventre du requin qui était devenu bleu à pois rouge. Alors, le requin eu la gastro et vomit le petit sorcier qui bondit hors du requin et lui lécha le nez pour le remercier. Mais il avait faim et vit les reste d'une carotte près mâchée. Il se précipita dessus et la mangea goulument. Mais le magicien rencontra un gentille grizzli. Alors il lui fit des chatouille et le grizzli se roula de rire sur un porc épique et il bondit jusqu'à sur un nuage. Alors inquiet le petit sorcière pour l'ours fit pleuvoir le nuage jusqu'à ce qu'il disparaisse. Mais l'ours avait manger trop de chocolat alors il s'envola plus haut. Pauvre petit sorcièr il était tout triste, en plus il était trempé. Le requin vint le voir et le consola. Alors le sorcier se donna un nom: Marabou ! Et il s'envola voir l'ours mais il sortit de l'hatmosphère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joshua Akuma

avatar

Messages : 409
Date d'inscription : 18/02/2011
Age : 20

✿´`·.Fiche d'identité.·´`✿
Âge :: 10 ans
Métier/Activité :: protéger sa soeur adoptive et grimper aux arbres

MessageSujet: Re: L'hisoire sans fin   Ven 25 Fév - 10:28

C'était un jour comme les autres avec un beau soleil et un petite rivière. Dans cette rivière il y avait un requin affamé. Et un peu plus loin dans une petit maison vivait un haricot qui venait de mexico. Et par malheur le mexicain alla près de la rivière et là une carotte lui dit:
-Voici mon requin apprivoisé.
Alors le haricot lui répondit:
-Je vais le tuer, muhahahahaha !
Et il sauta sur le dos du requin, armé d'une fourchette qui avait deux dent et d'un couteau à beurre.
Il essaya de lui planter la fourchette dans le dos mais le requin se retourna d'un seul coup et ouvrit la gueule. Alors, le haricot eux tellement peur qu'il perdit ses graines ! Alors la gousse qui restait du haricot se fit manger et la carotte éclata d'un rire maléfique:
- bwahahaha...
Puis viens la petite amie du haricot mort. Elle pris le couteau à beurre qui était tomber sur le sol. Et elle se brossa les cheveux avec pour draguer la carotte qui lui dit:
- Hey ! Poupée, ça te dirait un vrai mec ?
-Ooooooh mon dieux....mon haricoto !!
À quoi la carotte répondit plus rouge qu'orange :
- heu, non. Moi je suis une carotte.
-Mais je m'en fou de toi !!!
Elle prit le couteau à beurre à deux main et éplucha tant bien que mal la carotte. La pauvre carotte se retrouva nus !
Elle plongea de honte dans la rivière et son requin "apprivoisé" la dévora. A ce moment arriva un mouton qui se mit à danser la gigue avec la petite amie qui était un magnifique navet. Le mouton dansa avec le navet puis la mangea sans autre forme de procès.
Mais le navet était peut-être jolie, et empoisonner ou peut-être étai-ce une bombe !
Une bombe qui ne sais pas écrire. Et elle fit exploser le mouton qui s'étala au sol.
Un oiseau arriva et s'exclama :
- C'est vraiment une histoire sans queue ni tête !
L'oiseau eu le malheur de se cogner contre une vitre vert crée par le requin qui rigole et l'avale tout cru. Tous le monde est donc mort...
Mais dans un monde parallèle, un pélican était juste à ce moment là en train de voler et de distribuer le courriel dans un asile de fou. Il se posa sur la cheminée et lâcha le courriel dans la cheminée qui était éteinte. Et tous les fous allèrent se précipiter pour prendre le courriel avant de se rendre compte qu'ils ne savaient pas lire. Alors il allumèrent le feux de la St jean avec les lettres de leur proche ! Il dansèrent au tour et jetèrent le petit nouveau dans les flammes pour vérifier que ce n'était pas un sorcier. Mais s'en était un alors il envoya des boules de feu sur les fous. Mais il se trompa de sort et de la pluie tomba ! Les fou n'aimait pas la pluie et pleurèrent assis dans la boue. Le sorcière regretta se qu'il avait fait et leur offrit des bonbon à la guimauve et à la bave de crapaud avant de se rappeler que les crapauds n'existes pas et qu'il n'y a que des grenouilles. Alors il dit "KAWABONGA" et disparu et se réveilla dans le ventre du requin qui était devenu bleu à pois rouge. Alors, le requin eu la gastro et vomit le petit sorcier qui bondit hors du requin et lui lécha le nez pour le remercier. Mais il avait faim et vit les reste d'une carotte près mâchée. Il se précipita dessus et la mangea goulument. Mais le magicien rencontra un gentille grizzli. Alors il lui fit des chatouille et le grizzli se roula de rire sur un porc épique et il bondit jusqu'à sur un nuage. Alors inquiet le petit sorcière pour l'ours fit pleuvoir le nuage jusqu'à ce qu'il disparaisse. Mais l'ours avait manger trop de chocolat alors il s'envola plus haut. Pauvre petit sorcièr il était tout triste, en plus il était trempé. Le requin vint le voir et le consola. Alors le sorcier se donna un nom: Marabou ! Et il s'envola voir l'ours mais il sortit de l’atmosphère. Il atterrit sur Mars et donna la vie à des êtres vivants pour former une colonie de sorcier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hélène Lemarchand

avatar

Messages : 143
Date d'inscription : 15/02/2011
Age : 41
Localisation : En ville

✿´`·.Fiche d'identité.·´`✿
Âge :: 32 ans
Métier/Activité :: Psychologue

MessageSujet: Re: L'hisoire sans fin   Dim 27 Fév - 4:00

C'était un jour comme les autres avec un beau soleil et un petite rivière. Dans cette rivière il y avait un requin affamé. Et un peu plus loin dans une petit maison vivait un haricot qui venait de mexico. Et par malheur le mexicain alla près de la rivière et là une carotte lui dit:
-Voici mon requin apprivoisé.
Alors le haricot lui répondit:
-Je vais le tuer, muhahahahaha !
Et il sauta sur le dos du requin, armé d'une fourchette qui avait deux dent et d'un couteau à beurre.
Il essaya de lui planter la fourchette dans le dos mais le requin se retourna d'un seul coup et ouvrit la gueule. Alors, le haricot eux tellement peur qu'il perdit ses graines ! Alors la gousse qui restait du haricot se fit manger et la carotte éclata d'un rire maléfique:
- bwahahaha...
Puis viens la petite amie du haricot mort. Elle pris le couteau à beurre qui était tomber sur le sol. Et elle se brossa les cheveux avec pour draguer la carotte qui lui dit:
- Hey ! Poupée, ça te dirait un vrai mec ?
-Ooooooh mon dieux....mon haricoto !!
À quoi la carotte répondit plus rouge qu'orange :
- heu, non. Moi je suis une carotte.
-Mais je m'en fou de toi !!!
Elle prit le couteau à beurre à deux main et éplucha tant bien que mal la carotte. La pauvre carotte se retrouva nus !
Elle plongea de honte dans la rivière et son requin "apprivoisé" la dévora. A ce moment arriva un mouton qui se mit à danser la gigue avec la petite amie qui était un magnifique navet. Le mouton dansa avec le navet puis la mangea sans autre forme de procès.
Mais le navet était peut-être jolie, et empoisonner ou peut-être étai-ce une bombe !
Une bombe qui ne sais pas écrire. Et elle fit exploser le mouton qui s'étala au sol.
Un oiseau arriva et s'exclama :
- C'est vraiment une histoire sans queue ni tête !
L'oiseau eu le malheur de se cogner contre une vitre vert crée par le requin qui rigole et l'avale tout cru. Tous le monde est donc mort...
Mais dans un monde parallèle, un pélican était juste à ce moment là en train de voler et de distribuer le courriel dans un asile de fou. Il se posa sur la cheminée et lâcha le courriel dans la cheminée qui était éteinte. Et tous les fous allèrent se précipiter pour prendre le courriel avant de se rendre compte qu'ils ne savaient pas lire. Alors il allumèrent le feux de la St jean avec les lettres de leur proche ! Il dansèrent au tour et jetèrent le petit nouveau dans les flammes pour vérifier que ce n'était pas un sorcier. Mais s'en était un alors il envoya des boules de feu sur les fous. Mais il se trompa de sort et de la pluie tomba ! Les fou n'aimait pas la pluie et pleurèrent assis dans la boue. Le sorcière regretta se qu'il avait fait et leur offrit des bonbon à la guimauve et à la bave de crapaud avant de se rappeler que les crapauds n'existes pas et qu'il n'y a que des grenouilles. Alors il dit "KAWABONGA" et disparu et se réveilla dans le ventre du requin qui était devenu bleu à pois rouge. Alors, le requin eu la gastro et vomit le petit sorcier qui bondit hors du requin et lui lécha le nez pour le remercier. Mais il avait faim et vit les reste d'une carotte près mâchée. Il se précipita dessus et la mangea goulument. Mais le magicien rencontra un gentille grizzli. Alors il lui fit des chatouille et le grizzli se roula de rire sur un porc épique et il bondit jusqu'à sur un nuage. Alors inquiet le petit sorcière pour l'ours fit pleuvoir le nuage jusqu'à ce qu'il disparaisse. Mais l'ours avait manger trop de chocolat alors il s'envola plus haut. Pauvre petit sorcièr il était tout triste, en plus il était trempé. Le requin vint le voir et le consola. Alors le sorcier se donna un nom: Marabou ! Et il s'envola voir l'ours mais il sortit de l’atmosphère. Il atterrit sur Mars et donna la vie à des êtres vivants pour former une colonie de sorcier.
A quelques années lumière de là, un gentil facteur....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joshua Akuma

avatar

Messages : 409
Date d'inscription : 18/02/2011
Age : 20

✿´`·.Fiche d'identité.·´`✿
Âge :: 10 ans
Métier/Activité :: protéger sa soeur adoptive et grimper aux arbres

MessageSujet: Re: L'hisoire sans fin   Dim 27 Fév - 4:40

C'était un jour comme les autres avec un beau soleil et un petite rivière. Dans cette rivière il y avait un requin affamé. Et un peu plus loin dans une petit maison vivait un haricot qui venait de mexico. Et par malheur le mexicain alla près de la rivière et là une carotte lui dit:
-Voici mon requin apprivoisé.
Alors le haricot lui répondit:
-Je vais le tuer, muhahahahaha !
Et il sauta sur le dos du requin, armé d'une fourchette qui avait deux dent et d'un couteau à beurre.
Il essaya de lui planter la fourchette dans le dos mais le requin se retourna d'un seul coup et ouvrit la gueule. Alors, le haricot eux tellement peur qu'il perdit ses graines ! Alors la gousse qui restait du haricot se fit manger et la carotte éclata d'un rire maléfique:
- bwahahaha...
Puis viens la petite amie du haricot mort. Elle pris le couteau à beurre qui était tomber sur le sol. Et elle se brossa les cheveux avec pour draguer la carotte qui lui dit:
- Hey ! Poupée, ça te dirait un vrai mec ?
-Ooooooh mon dieux....mon haricoto !!
À quoi la carotte répondit plus rouge qu'orange :
- heu, non. Moi je suis une carotte.
-Mais je m'en fou de toi !!!
Elle prit le couteau à beurre à deux main et éplucha tant bien que mal la carotte. La pauvre carotte se retrouva nus !
Elle plongea de honte dans la rivière et son requin "apprivoisé" la dévora. A ce moment arriva un mouton qui se mit à danser la gigue avec la petite amie qui était un magnifique navet. Le mouton dansa avec le navet puis la mangea sans autre forme de procès.
Mais le navet était peut-être jolie, et empoisonner ou peut-être étai-ce une bombe !
Une bombe qui ne sais pas écrire. Et elle fit exploser le mouton qui s'étala au sol.
Un oiseau arriva et s'exclama :
- C'est vraiment une histoire sans queue ni tête !
L'oiseau eu le malheur de se cogner contre une vitre vert crée par le requin qui rigole et l'avale tout cru. Tous le monde est donc mort...
Mais dans un monde parallèle, un pélican était juste à ce moment là en train de voler et de distribuer le courriel dans un asile de fou. Il se posa sur la cheminée et lâcha le courriel dans la cheminée qui était éteinte. Et tous les fous allèrent se précipiter pour prendre le courriel avant de se rendre compte qu'ils ne savaient pas lire. Alors il allumèrent le feux de la St jean avec les lettres de leur proche ! Il dansèrent au tour et jetèrent le petit nouveau dans les flammes pour vérifier que ce n'était pas un sorcier. Mais s'en était un alors il envoya des boules de feu sur les fous. Mais il se trompa de sort et de la pluie tomba ! Les fou n'aimait pas la pluie et pleurèrent assis dans la boue. Le sorcière regretta se qu'il avait fait et leur offrit des bonbon à la guimauve et à la bave de crapaud avant de se rappeler que les crapauds n'existes pas et qu'il n'y a que des grenouilles. Alors il dit "KAWABONGA" et disparu et se réveilla dans le ventre du requin qui était devenu bleu à pois rouge. Alors, le requin eu la gastro et vomit le petit sorcier qui bondit hors du requin et lui lécha le nez pour le remercier. Mais il avait faim et vit les reste d'une carotte près mâchée. Il se précipita dessus et la mangea goulument. Mais le magicien rencontra un gentille grizzli. Alors il lui fit des chatouille et le grizzli se roula de rire sur un porc épique et il bondit jusqu'à sur un nuage. Alors inquiet le petit sorcière pour l'ours fit pleuvoir le nuage jusqu'à ce qu'il disparaisse. Mais l'ours avait manger trop de chocolat alors il s'envola plus haut. Pauvre petit sorcièr il était tout triste, en plus il était trempé. Le requin vint le voir et le consola. Alors le sorcier se donna un nom: Marabou ! Et il s'envola voir l'ours mais il sortit de l’atmosphère. Il atterrit sur Mars et donna la vie à des êtres vivants pour former une colonie de sorcier.
A quelques années lumière de là, un gentil facteur essayait de distancer un chien qui lui courrait après.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arthur Rousseau

avatar

Messages : 123
Date d'inscription : 21/01/2011

MessageSujet: Re: L'hisoire sans fin   Mar 1 Mar - 4:14

C'était un jour comme les autres avec un beau soleil et un petite rivière. Dans cette rivière il y avait un requin affamé. Et un peu plus loin dans une petit maison vivait un haricot qui venait de mexico. Et par malheur le mexicain alla près de la rivière et là une carotte lui dit:
-Voici mon requin apprivoisé.
Alors le haricot lui répondit:
-Je vais le tuer, muhahahahaha !
Et il sauta sur le dos du requin, armé d'une fourchette qui avait deux dent et d'un couteau à beurre.
Il essaya de lui planter la fourchette dans le dos mais le requin se retourna d'un seul coup et ouvrit la gueule. Alors, le haricot eux tellement peur qu'il perdit ses graines ! Alors la gousse qui restait du haricot se fit manger et la carotte éclata d'un rire maléfique:
- bwahahaha...
Puis viens la petite amie du haricot mort. Elle pris le couteau à beurre qui était tomber sur le sol. Et elle se brossa les cheveux avec pour draguer la carotte qui lui dit:
- Hey ! Poupée, ça te dirait un vrai mec ?
-Ooooooh mon dieux....mon haricoto !!
À quoi la carotte répondit plus rouge qu'orange :
- heu, non. Moi je suis une carotte.
-Mais je m'en fou de toi !!!
Elle prit le couteau à beurre à deux main et éplucha tant bien que mal la carotte. La pauvre carotte se retrouva nus !
Elle plongea de honte dans la rivière et son requin "apprivoisé" la dévora. A ce moment arriva un mouton qui se mit à danser la gigue avec la petite amie qui était un magnifique navet. Le mouton dansa avec le navet puis la mangea sans autre forme de procès.
Mais le navet était peut-être jolie, et empoisonner ou peut-être étai-ce une bombe !
Une bombe qui ne sais pas écrire. Et elle fit exploser le mouton qui s'étala au sol.
Un oiseau arriva et s'exclama :
- C'est vraiment une histoire sans queue ni tête !
L'oiseau eu le malheur de se cogner contre une vitre vert crée par le requin qui rigole et l'avale tout cru. Tous le monde est donc mort...
Mais dans un monde parallèle, un pélican était juste à ce moment là en train de voler et de distribuer le courriel dans un asile de fou. Il se posa sur la cheminée et lâcha le courriel dans la cheminée qui était éteinte. Et tous les fous allèrent se précipiter pour prendre le courriel avant de se rendre compte qu'ils ne savaient pas lire. Alors il allumèrent le feux de la St jean avec les lettres de leur proche ! Il dansèrent au tour et jetèrent le petit nouveau dans les flammes pour vérifier que ce n'était pas un sorcier. Mais s'en était un alors il envoya des boules de feu sur les fous. Mais il se trompa de sort et de la pluie tomba ! Les fou n'aimait pas la pluie et pleurèrent assis dans la boue. Le sorcière regretta se qu'il avait fait et leur offrit des bonbon à la guimauve et à la bave de crapaud avant de se rappeler que les crapauds n'existes pas et qu'il n'y a que des grenouilles. Alors il dit "KAWABONGA" et disparu et se réveilla dans le ventre du requin qui était devenu bleu à pois rouge. Alors, le requin eu la gastro et vomit le petit sorcier qui bondit hors du requin et lui lécha le nez pour le remercier. Mais il avait faim et vit les reste d'une carotte près mâchée. Il se précipita dessus et la mangea goulument. Mais le magicien rencontra un gentille grizzli. Alors il lui fit des chatouille et le grizzli se roula de rire sur un porc épique et il bondit jusqu'à sur un nuage. Alors inquiet le petit sorcière pour l'ours fit pleuvoir le nuage jusqu'à ce qu'il disparaisse. Mais l'ours avait manger trop de chocolat alors il s'envola plus haut. Pauvre petit sorcièr il était tout triste, en plus il était trempé. Le requin vint le voir et le consola. Alors le sorcier se donna un nom: Marabou ! Et il s'envola voir l'ours mais il sortit de l’atmosphère. Il atterrit sur Mars et donna la vie à des êtres vivants pour former une colonie de sorcier.
A quelques années lumière de là, un gentil facteur essayait de distancer un chien qui lui courrait après. Mais le sorcier qui voyait ça de loin arriva avec son armé et aida le chien !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joshua Akuma

avatar

Messages : 409
Date d'inscription : 18/02/2011
Age : 20

✿´`·.Fiche d'identité.·´`✿
Âge :: 10 ans
Métier/Activité :: protéger sa soeur adoptive et grimper aux arbres

MessageSujet: Re: L'hisoire sans fin   Mar 1 Mar - 4:28

C'était un jour comme les autres avec un beau soleil et un petite rivière. Dans cette rivière il y avait un requin affamé. Et un peu plus loin dans une petit maison vivait un haricot qui venait de mexico. Et par malheur le mexicain alla près de la rivière et là une carotte lui dit:
-Voici mon requin apprivoisé.
Alors le haricot lui répondit:
-Je vais le tuer, muhahahahaha !
Et il sauta sur le dos du requin, armé d'une fourchette qui avait deux dent et d'un couteau à beurre.
Il essaya de lui planter la fourchette dans le dos mais le requin se retourna d'un seul coup et ouvrit la gueule. Alors, le haricot eux tellement peur qu'il perdit ses graines ! Alors la gousse qui restait du haricot se fit manger et la carotte éclata d'un rire maléfique:
- bwahahaha...
Puis viens la petite amie du haricot mort. Elle pris le couteau à beurre qui était tomber sur le sol. Et elle se brossa les cheveux avec pour draguer la carotte qui lui dit:
- Hey ! Poupée, ça te dirait un vrai mec ?
-Ooooooh mon dieux....mon haricoto !!
À quoi la carotte répondit plus rouge qu'orange :
- heu, non. Moi je suis une carotte.
-Mais je m'en fou de toi !!!
Elle prit le couteau à beurre à deux main et éplucha tant bien que mal la carotte. La pauvre carotte se retrouva nus !
Elle plongea de honte dans la rivière et son requin "apprivoisé" la dévora. A ce moment arriva un mouton qui se mit à danser la gigue avec la petite amie qui était un magnifique navet. Le mouton dansa avec le navet puis la mangea sans autre forme de procès.
Mais le navet était peut-être jolie, et empoisonner ou peut-être étai-ce une bombe !
Une bombe qui ne sais pas écrire. Et elle fit exploser le mouton qui s'étala au sol.
Un oiseau arriva et s'exclama :
- C'est vraiment une histoire sans queue ni tête !
L'oiseau eu le malheur de se cogner contre une vitre vert crée par le requin qui rigole et l'avale tout cru. Tous le monde est donc mort...
Mais dans un monde parallèle, un pélican était juste à ce moment là en train de voler et de distribuer le courriel dans un asile de fou. Il se posa sur la cheminée et lâcha le courriel dans la cheminée qui était éteinte. Et tous les fous allèrent se précipiter pour prendre le courriel avant de se rendre compte qu'ils ne savaient pas lire. Alors il allumèrent le feux de la St jean avec les lettres de leur proche ! Il dansèrent au tour et jetèrent le petit nouveau dans les flammes pour vérifier que ce n'était pas un sorcier. Mais s'en était un alors il envoya des boules de feu sur les fous. Mais il se trompa de sort et de la pluie tomba ! Les fou n'aimait pas la pluie et pleurèrent assis dans la boue. Le sorcière regretta se qu'il avait fait et leur offrit des bonbon à la guimauve et à la bave de crapaud avant de se rappeler que les crapauds n'existes pas et qu'il n'y a que des grenouilles. Alors il dit "KAWABONGA" et disparu et se réveilla dans le ventre du requin qui était devenu bleu à pois rouge. Alors, le requin eu la gastro et vomit le petit sorcier qui bondit hors du requin et lui lécha le nez pour le remercier. Mais il avait faim et vit les reste d'une carotte près mâchée. Il se précipita dessus et la mangea goulument. Mais le magicien rencontra un gentille grizzli. Alors il lui fit des chatouille et le grizzli se roula de rire sur un porc épique et il bondit jusqu'à sur un nuage. Alors inquiet le petit sorcière pour l'ours fit pleuvoir le nuage jusqu'à ce qu'il disparaisse. Mais l'ours avait manger trop de chocolat alors il s'envola plus haut. Pauvre petit sorcièr il était tout triste, en plus il était trempé. Le requin vint le voir et le consola. Alors le sorcier se donna un nom: Marabou ! Et il s'envola voir l'ours mais il sortit de l’atmosphère. Il atterrit sur Mars et donna la vie à des êtres vivants pour former une colonie de sorcier.
A quelques années lumière de là, un gentil facteur essayait de distancer un chien qui lui courrait après. Mais le sorcier qui voyait ça de loin arriva avec son armé et aida le chien ! Le facteur qui avait reconnue un de ses ancien amis d'enfance tenta de mettre le sorcier de son côté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arthur Rousseau

avatar

Messages : 123
Date d'inscription : 21/01/2011

MessageSujet: Re: L'hisoire sans fin   Mar 1 Mar - 5:17

C'était un jour comme les autres avec un beau soleil et un petite rivière. Dans cette rivière il y avait un requin affamé. Et un peu plus loin dans une petit maison vivait un haricot qui venait de mexico. Et par malheur le mexicain alla près de la rivière et là une carotte lui dit:
-Voici mon requin apprivoisé.
Alors le haricot lui répondit:
-Je vais le tuer, muhahahahaha !
Et il sauta sur le dos du requin, armé d'une fourchette qui avait deux dent et d'un couteau à beurre.
Il essaya de lui planter la fourchette dans le dos mais le requin se retourna d'un seul coup et ouvrit la gueule. Alors, le haricot eux tellement peur qu'il perdit ses graines ! Alors la gousse qui restait du haricot se fit manger et la carotte éclata d'un rire maléfique:
- bwahahaha...
Puis viens la petite amie du haricot mort. Elle pris le couteau à beurre qui était tomber sur le sol. Et elle se brossa les cheveux avec pour draguer la carotte qui lui dit:
- Hey ! Poupée, ça te dirait un vrai mec ?
-Ooooooh mon dieux....mon haricoto !!
À quoi la carotte répondit plus rouge qu'orange :
- heu, non. Moi je suis une carotte.
-Mais je m'en fou de toi !!!
Elle prit le couteau à beurre à deux main et éplucha tant bien que mal la carotte. La pauvre carotte se retrouva nus !
Elle plongea de honte dans la rivière et son requin "apprivoisé" la dévora. A ce moment arriva un mouton qui se mit à danser la gigue avec la petite amie qui était un magnifique navet. Le mouton dansa avec le navet puis la mangea sans autre forme de procès.
Mais le navet était peut-être jolie, et empoisonner ou peut-être étai-ce une bombe !
Une bombe qui ne sais pas écrire. Et elle fit exploser le mouton qui s'étala au sol.
Un oiseau arriva et s'exclama :
- C'est vraiment une histoire sans queue ni tête !
L'oiseau eu le malheur de se cogner contre une vitre vert crée par le requin qui rigole et l'avale tout cru. Tous le monde est donc mort...
Mais dans un monde parallèle, un pélican était juste à ce moment là en train de voler et de distribuer le courriel dans un asile de fou. Il se posa sur la cheminée et lâcha le courriel dans la cheminée qui était éteinte. Et tous les fous allèrent se précipiter pour prendre le courriel avant de se rendre compte qu'ils ne savaient pas lire. Alors il allumèrent le feux de la St jean avec les lettres de leur proche ! Il dansèrent au tour et jetèrent le petit nouveau dans les flammes pour vérifier que ce n'était pas un sorcier. Mais s'en était un alors il envoya des boules de feu sur les fous. Mais il se trompa de sort et de la pluie tomba ! Les fou n'aimait pas la pluie et pleurèrent assis dans la boue. Le sorcière regretta se qu'il avait fait et leur offrit des bonbon à la guimauve et à la bave de crapaud avant de se rappeler que les crapauds n'existes pas et qu'il n'y a que des grenouilles. Alors il dit "KAWABONGA" et disparu et se réveilla dans le ventre du requin qui était devenu bleu à pois rouge. Alors, le requin eu la gastro et vomit le petit sorcier qui bondit hors du requin et lui lécha le nez pour le remercier. Mais il avait faim et vit les reste d'une carotte près mâchée. Il se précipita dessus et la mangea goulument. Mais le magicien rencontra un gentille grizzli. Alors il lui fit des chatouille et le grizzli se roula de rire sur un porc épique et il bondit jusqu'à sur un nuage. Alors inquiet le petit sorcière pour l'ours fit pleuvoir le nuage jusqu'à ce qu'il disparaisse. Mais l'ours avait manger trop de chocolat alors il s'envola plus haut. Pauvre petit sorcier il était tout triste, en plus il était trempé. Le requin vint le voir et le consola. Alors le sorcier se donna un nom: Marabou ! Et il s'envola voir l'ours mais il sortit de l’atmosphère. Il atterrit sur Mars et donna la vie à des êtres vivants pour former une colonie de sorcier.
A quelques années lumière de là, un gentil facteur essayait de distancer un chien qui lui courrait après. Mais le sorcier qui voyait ça de loin arriva avec son armé et aida le chien ! Le facteur qui avait reconnue un de ses ancien amis d'enfance tenta de mettre le sorcier de son côté. Et il réussit les deux amis enfin réuni, tout fut inverser les deux amis poursuivirent le chien. Mais l'ours tomba du ciel et...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'hisoire sans fin   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'hisoire sans fin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le palais Sans-souci en Danger
» Il n'y pas de vie sans agriculture...
» Land des Gabions, un modèle de site pour les sans-abri
» Elèves sans frontières, malades sans frontières
» QUE VAUT UN PEUPLE SANS MEMOIRE COLLECTIVE?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les enfants de Gaïa :: ✿´`·.Détente ( hors RP ).·´`✿ :: ✿´`·.Just have fun !.·´`✿-
Sauter vers: